Vous avez sûrement remarqué que cet hiver a été beaucoup moins froid que les autres années. Une des conséquences de ce climat doux et humide a été le développement important de certains parasites, dont les tiques. Les espèces Ixodes ricinus et Rhipicephalus sanguineus sont de fait bien présentes. Ces parasites « piquent » votre animal en enfonçant leur tête dans sa peau, et se gorgent de sang pendant plusieurs jours avant de de décrocher. Ces tiques peuvent transmettre des maladies, comme la maladie de Lyme ou la Piroplasmose.

Que faire si votre animal a des tiques ?

Éliminer au plus vite les tiques présentes. Attention, le bon geste est de « dévisser », pas de tirer, pour éviter de laisser la tête dans la peau et de provoquer un abcès.
Utiliser un traitement antiparasitaire efficace sur les tiques. De nombreuses présentations existent. N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire le traitement préventif le plus adapté à votre animal.
Surveiller l’état de santé de votre animal dans les 15 jours suivant la morsure, et consulter votre vétérinaire en cas de fatigue inexpliquée.