Adoption d’un chaton


Ça y est ! La famille compte désormais un membre de plus. Mais l’arrivée d’un chaton nécessite de prendre quelques précautions, et de bien réfléchir à son éducation. Voici quelques pistes pour vous aider.

Est-il identifié?

chaton

Direction les papiers: l’identification est obligatoirement accompagnée d’un carte d’identification. Vérifiez que le changement de propriétaire a été réalisé ou est en cours. En cas de doute, vous pouvez joindre l’I-CAD, organisme chargé de la gestion des identifications, au 0 810 778 778; ou bien consulter leur site internet i-cad.fr.

Est-il vacciné?

Le carnet de santé vous permettra de vérifier quels vaccins ont été faits à votre nouveau compagnon. Attention, la plupart d’entre eux nécessitent au moins deux injections à un mois d’intervalle la première année. La vaccination contre la rage nécessite d’être reportée sur un passeport européen pour être reconnue officiellement. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour vérifier la validité des vaccins et la date de son prochain rappel.

Comment faut-il le vermifuger?

Il est conseillé de vermifuger votre chaton tous les mois jusqu’à ce qu’il ait 6 mois, puis de continuer tous les 3 mois une fois adulte. Attention, certains produits peuvent être trop agressifs pour votre chaton. Votre vétérinaire est le mieux placé pour vous conseiller sur le vermifuge à employer.

Faut-il le laver et comment?

Là, tout dépend de la race de votre chaton. Les poils longs nécessiteront plus d’entretien (brossage et shampoing) que les poils courts. Les chats apprécient peu d’être lavés, mais avec un peu d’habitude, certains finissent par aimer ça. Il faut utiliser un shampoing spécial chat, les shampoings « humains » étant mal adaptés à leur peau. Il faut également vérifier la propreté des oreilles et des yeux une fois par semaine, et les nettoyer si besoin avec un produit adapté.

Quel environnement pour votre chaton?

C’est là que se pose la question: chat d’intérieur ou d’extérieur?

La vie à l’extérieur est plus riche pour le chat, mais également plus dangereuse. Il faut tenir compte des risques particuliers : route, chien du voisin…. Dans tous les cas, évitez de laisser sortir votre chaton tant qu’il n’a pas reçu tous ses vaccins.

La vie en maison est moins dangereuse pour le chat, mais nécessite quelques aménagements. Prévoyez un couchage en hauteur, dans un endroit calme. Mettez lui une litière dans un endroit discret où il ne sera pas dérangé (attention à la machine à laver ou au sèche linge). Enrichissez la maison avec des petits jeux ou jouets, et aménagez des cachettes en hauteur.

Comment éduquer votre chaton?

chatonsUn jeune chat passe essentiellement son temps à 3 choses: manger, dormir et jouer. Il est important de respecter cette compartimentation et de ne pas le déranger quand il dort, par exemple.

L’éducation du chaton doit se faire dès le début. En effet, il faut lui faire comprendre rapidement ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, si possible en utilisant un langage qu’il comprend. Pour simplifier, il faut le féliciter quand il fait quelque chose de bien. Une petite caresse et un mot gentil suffisent généralement.

Par contre, quand il fait une bêtise, il faut le réprimander. Prenez une grosse voix et dites d’un ton ferme « NON ». Evitez d’utiliser son nom dans ces conditions, pour ne pas qu’il l’associe à des choses négatives. Vous pouvez également l’attraper par la peau du cou en le secouant légèrement. Attention, il n’a compris les réprimandes que quand il remonte la queue entre ses pattes.

Le chat est un animal têtu. Vous aurez probablement besoin de répéter plusieurs fois avant qu’il ne comprenne, et même alors, il testera régulièrement ce qu’il a le droit de faire ou pas, juste au cas où cela aurait changé.

Comment le nourrir?

Un chaton en croissance a des besoins importants en énergie. C’est pourquoi il est primordial de lui donner une alimentation spéciale chaton, jusqu’à ses 6 mois, voire plus longtemps pour les grandes races. Le chat se régule normalement seul. Il est donc envisageable de lui laisser une gamelle en libre service.