Adoption d’un chiot


Ça y est ! La famille compte désormais un membre de plus. Mais l’arrivée d’un chiot nécessite de prendre quelques précautions, et de bien réfléchir à son éducation. Voici quelques pistes pour vous aider.

Est-il identifié?chiot

Direction les papiers: l’identification est obligatoirement accompagnée d’une carte d’identification. Vérifiez que le changement de propriétaire a été réalisé ou est en cours. En cas de doute, vous pouvez joindre l’I-CAD, organisme chargé de la gestion des identifications, au 0 810 778 778; ou bien consulter leur site internet i-cad.fr.

Est-il vacciné?

Le carnet de santé vous permettra de vérifier quels vaccins ont été faits à votre nouveau compagnon. Attention, la plupart d’entre eux nécessitent au moins deux injections à un mois d’intervalle la première année. La vaccination contre la rage nécessite d’être reportée sur un passeport européen pour être reconnue officiellement. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour vérifier la validité des vaccins et la date des prochains rappels.

Comment faut-il le vermifuger?

Il est conseillé de vermifuger votre chiot tous les mois jusqu’à ce qu’il ait 8 mois, puis de continuer tous les 3 mois une fois adulte. Attention, certains produits peuvent être trop agressifs pour votre chiot. Votre vétérinaire est le mieux placé pour vous conseiller sur le vermifuge à employer.

Faut-il le laver et comment?

Là, tout dépend de la race de votre chiot. Les poils longs nécessiteront plus d’entretien (brossage et shampoing) que les poils courts. Dans tous les cas, il faut éviter de laver votre chiot plus de deux fois par mois. Il faut utiliser un shampoing spécial chien, les shampoings « humains » étant mal adaptés à leur peau. Il faut également vérifier la propreté des oreilles et des yeux une fois par semaine et les nettoyer, si besoin, avec un produit adapté.

Le lavage des dents est envisageable et apporte un net bénéfice chez les chiens de petite races. Il nécessite toutefois d’habituer le chien dès son plus jeune âge pour pouvoir être réellement efficace.

Comment éduquer votre chiot?

chiots2Tout d’abord, prévoyez un lieu de couchage dans un endroit calme, et d’où le chien ne contrôle pas toute la maison.

L’éducation du chiot doit se faire dès son arrivée. En effet, il faut lui faire comprendre rapidement ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, si possible en utilisant un langage qu’il comprend. Pour simplifier, il faut le féliciter quand il fait quelque chose de bien, sans hésiter à être très démonstratif. Pensez à son comportement quand il est content de vous voir. Il est possible de renforcer l’effet avec une petite friandise et une caresse.

Par contre, quand il fait une bêtise, il faut le réprimander. Prenez une grosse voix et dites d’un ton ferme « NON ». Evitez d’utiliser son nom dans ces conditions, pour ne pas qu’il l’associe à des choses négatives. Envoyez-le à son panier et faites comme s’il n’existait plus pendant un quart d’heure. Pour les plus grosses bêtises, il est possible de l’attraper par la peau du cou en le grondont fermement. Il faut cesser les réprimandes dès que le chien montre qu’il a compris: il va à son panier ou il se met en posture de soumission.

L’apprentissage de la propreté doit également se faire selon ces bases, le plus tôt possible. Il est inutile de le réprimander a posteriori pour des saletés dans la maison. Par contre, si vous le prenez sur le fait, vous pouvez le mettre dehors pour qu’il comprenne où il doit faire ses besoins. N’hésitez pas à provoquer les choses en le promenant dans l’heure qui suit les repas et à le féliciter quand il fait ses besoins. Soyez indulgent: il faut faire la différence entre le pipi de malpropreté et l’accident du chiot qui n’arrive pas à se retenir toute une nuit.

Comment le nourrir?

Un chiot en croissance a des besoins importants en énergie. C’est pourquoi il est primordial de lui donner une alimentation spéciale chiot, jusqu’à ses 8 mois, voire plus longtemps pour les grandes races. Au début, il est important de fractionner les repas en 2 ou 3 prises par jour, pour éviter les vomissements. Plus tard, il sera possible de repasser à un repas par jour.