La fièvre vitulaire ou fièvre de lait


La fièvre de lait est due à un manque de calcium circulant dans l’organisme de la vache, et survient généralement de 12h avant à 48 h après le vêlage. Elle est fréquente en élevage laitier, plus rare en élevage allaitant. Généralement, la vache possède suffisamment de calcium, mais le mobilise mal au moment du vêlage. La fièvre de lait peut également être liée à un manque de phosphore ou de magnésium.cow-651420_1280

Signes cliniques

  • 12h avant à 48 h après le vêlage

  • Température normale ou basse à légèrement augmentée

  • Faiblesse musculaire voire vache couchée

  • 3ème veau au moins, mamelle très développée

A différencier de :

  • Mammite colibacillaire (lait modifié, fièvre)

  • Problème lié au vêlage (fouiller la vache)

  • Bête accidentée

En prévention 

  • Soigner le tarissement, en évitant les excès en calcium (< 2g/kg de MS) et en phosphore (< 8g/kg de MS)

  • Ne pas amener de vaches trop grasses au vêlage

  • Traitement préventif injectable ou buvable

En traitement

vt

  • Mettre la vache sur un sol ferme et non glissant

  • Apport de calcium et d’énergie (demander conseil à votre vétérinaire)

  • Si vache couchée, appel rapide du vétérinaire !